Gaika

Gaika

Basic Volume

(Warp)

Patiemment, Gaika a continué de combiner les éléments qui renvoient à ses origines jamaïcaines et à la diversité de son environnement britannique, fait d’imbrications et de croisements aux équilibres parfois incertains.

Avec  son premier album Basic Volume, qui voit le jour sur Warp, l’artiste conjugue habilement noirceur gothique aux relents industrielles, dancehall urbain, trip hop rampant, r’n’b viscéral et hip hop lorgnant du coté de ses homologues américains tels que Future ou Young Thug.

Tout l’art de Gaika réside dans sa faculté à faire cohabiter des sources pas toujours évidentes et de les rendre accessibles à un public mainstream, servi par un discours engagé qui renvoie à la condition d’être noir dans notre société d’aujourd’hui, avec ses faux-semblants et ses images d’Epinal.

Pourtant, malgré ses qualités, Basic Volume manque un peu le coche en n’étant pas plus radical dans sa production, laissant la combativité et l’agressivité musicales trop souvent en arrière plan, appuyé par un track listing trop conséquent, tout finissant par se ressembler sur la longueur. On espère qu’à force de persévérer, Gaika finira par trouver sa véritable identité, plus personnelle et moins référencée, pour le faire sortir de la case de faux espoir.

Roland Torres

Site : gaika.warp.net

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.