Federico Durand

Federico Durand

La Niña Junco

(12K)

C’est à un voyage baigné de douceur et de poésie, que nous convie une nouvelle fois, l’argentin Federico Durand, à l’mage de son superbe A Través Del Espejo sorti l’année dernière.

Avec La Niña Junco, il compose une musique ambient aux nappes frappant l’imagination avec subtilité, assemblant bruitages organiques et sonorités abstraites aux images floutées, pour une perte des sens noyée dans un voile soyeux caressé par une lumière chaleureuse à l’éblouissement tamisé.

Federico Durand joue avec les balancements et les fluctuations, atteignant parfois une certaine forme de mysticisme aux yeux clos et l’esprit vagabond. Il nous caresse de par ses mélodies nuageuses, à la légèreté transparente que l’on aimerait tenir entre nos mains avant de les laisser à nouveau flotter. Un album délicat et évanescent à écouter sous une pluie d’étoiles filantes. Enivrant.

Roland Torres

Sites : federicodurand.blogspot.frfedericodurand.bandcamp.com

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s