Golden Oriole

Golden Oriole

Golden Oriole

(Drid Machine)

Si vous rêviez d’une alternative complètement viciée et malade au funk, ne cherchez plus et jetez vous sur le EP de Golden Oriole, formé par les membres de Staer et Tralten Eller Utpult.

En trois titres complètement tordus, Golden Oriole revisite le groove à sa manière, à coups de basses saturées et de rythmiques syncopées aux pulsations hypnotiques, appuyées par de vagues et lointains sons de machines hantées et touchées par la démence.

Débridé et allumé, Golden Oriole flirte avec un jazz punk gorgé d’énergie dévastatrice qui vous prend aux tripes et vous tord les boyaux. Les loops pris de folie semblent possédés par une forme de démence contagieuse qui vous laissera sur le carreau, cherchant à combler les interstices laissés vacants par une folie rampante et cannibale, déstructurée et animale. Un coup de poing dans les gencives.

Roland Torres

Site : soundcloud.com/thegoldenoriole

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s