The Acid

The Acid

Liminal

(Infectious / Pias)

Si l’on aime comparer la musique du trio The Acid, composé par les producteurs Adam Freeland et Steve Nalepa appuyé par la voix du chanteur australien Ry Cuming alias Ry X, à celle de James Blake matinée de Tom Yorke, d’East India Youth et de Chet Faker, ce serait plutôt du coté de Stubborn Heart que pencheraient mes oreilles, pour ce gout similaire de la simplicité instrumentale sur laquelle les vocaux trouvent merveilleusement leur place, passant souvent par de multiples effets qui donnent de la consistance aux ambiances squelettiques de Liminal, naviguant sur des eaux souvent marécageuses, où l’experimental sert de couverture à un r’n’b pop souple et multi-facettes, appuyées par de subtiles bifurcations avant-folk, crevant les sentiments à coups de mélodies mélancoliques et rêveuses flirtant parfois avec des dancefloors aux parterres de sable baignées de lumières tamisées. The Acid offre un album sensuel à la complexité savante, où les émotions arrachent nos coeurs à coups de sécateurs nuageux et de tenailles rouge écarlate, où les mots flottent sur des compositions astrales, brodées dans des filaments de soie. Planant à souhait. Vital.

Roland Torres

Site : wearetheacid.com

Publicités

2 réflexions sur “The Acid

  1. Pingback: Groeni | SilenceAndSound

  2. Pingback: Howling | SilenceAndSound

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.