Hiro Kone

Hiro Kone

Silvercoat The Throng

(Dais Records)

Le nombre d’albums conçus pendant le premier confinement lié au COVID ne cessent de surgir, piqure de rappel d’événements vécus de l’intérieur par nombre d’artistes qui ont tenté de traduire leur ressenti, à l’image de Silvercot The Throng de l’américaine Nicky Mao aka Hiro Kone.

Mélangeant éléments classiques et expérimentations électroniques, Hiro Kone compose un opus chargé d’abstraction aérienne et de cassures rythmiques, d’énergies tangentes et de spoken word via de Travis (ONO), invitant Muqata’a et Speaker Music, à faire dériver légèrement son univers vers d’autres horizons.

Les espaces se compressent et s’étirent, formant des volutes emportées par des flots de débris incandescents, ambiances lumineuses pour instants obscurs.

La complexité de Silvercoat The Throng n’est pourtant pas source de maximalisme, exploitant la richesse de chaque palette pour en extraire l’essence première, nourrie de décharges industrielles et d’IDM détériorée, le tout appuyé par une production éclatante flirtant avec la perfection. Vital.

Roland Torres

Site: hirokone.bandcamp.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.