Anaïs Tuerlinckx

Anaïs Tuerlinckx

Dissection lente d’un piano rouillé

(Vlek)

C’est sur un vieux piano cassé, stocké dans un coin, que l’artiste expérimentale Anaïs Tuerlinckx a composé Dissection lente d’un piano rouillé. Jouant avec les cordes de l’instrument qu’elle frotte, martèle, caresse, la musicienne crée un monde transversal aux soubresauts dansants, suivant le ballet de son corps et des ses mains.

Anaïs Tuerlinckx explore le piano dans sa chair et ses entrailles, en extirpe des sonorités profondes en résonance avec un cosmos chargé d’échos et de de réverbérations, croisant électro-acoustique et expérimentations sonores.

L’improvisation est un art qui se domestique dans sa liberté profonde, ce que fait merveilleusement Anaïs Tuerlinckx, juxtaposant les vibrations aux réverbérations spatiales, exploitant la richesse interne du piano pour lui offrir une vie nouvelle traversant des sentiers rocailleux à la beauté chargée de silences et de mouvements, de roulements crissants et de percussions rondes.

Dissection lente d’un piano rouillé est un monde parallèle révélé à la lumière, décharges bourdonnant sur des roulis oxydés par les torsions du temps, mantras lévitant au dessus de géographies escarpées, baignées d’humidité et d’effluves de soufre. Très fortement recommandé.

Roland Torres

Site: anaistuerlinckx.bandcamp.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.