Joana Guerra

Joana Guerra

Chão Vermelho

(Miasmah)

La violoncelliste Joana Guerra se nourrit de l’état de la terre pour exprimer la tristesse qui l’habite, cette terre nourricière qui chaque jour se fissure un peu plus sous les agressions répétées de notre civilisation prédatrice.

Chão Vermelho est pourtant une ode à l’espoir, celui de voir notre planète retrouver sa plénitude et enfanter une nature riche et accueillante, où le partage et le respect règneraient sur le monde.

L’artiste portugaise compose des titres aux allures de transe shamanique, où les voix vont et viennent, accompagnées de Maria Do Mar (violon), Carlos Godinho (percussions), Sofia Queiróz Orê-Ibir (basse) et Bernardo Barata (voix), histoire d’enrichir ses titres de poésie naturaliste et d’expérimentations accrocheuses.

La beauté chez Joana Guerra est construite autour de déviances et de lamentations, de courbes de forces et de craquelures, de crissements et d’émotions, survolant avec audace les géographies abimées par notre histoire. Eclatant.

Roland Torres

Site: joanaguerra.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.