Aquarian

Aquarian

The Snake That Eats Itself

(Bedouin Records)

Aquarian dessine avec The Snake That Eats Itself, les contours d’une musique nourrie aux effluves d’essence et de matières inflammables, portant avec lui dans des valises calfeutrées, cachées dans des containers allumés prêts à s’enflammer, les débris d’un monde à créer.

Les tensions se chevauchent, irradiant de leur énergie, les parterres de dancefloors aux pulsations hybrides.

Les rythmiques ternaires explosent au contact de structures martiales, prenant le chemin de labyrinthes en colimaçon, s’habillant de nappes ambient et s’enrobant de décharges viscérales, embrassant l’univers de l’intérieur pour y laisser les prémices d’une noirceur poisseuse.

Aquarian se multiplie à chaque seconde, opérant des mues à la beauté sombre, nous montrant à coups d’ambiances torturées, la folie des Hommes et l’impasse dans laquelle ils se sont plongés. Radicalement brillant.

Roland Torres

Site: soundcloud.com/aquarian

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.