Park Jiha

Park Jiha

Philos

(tak:til/Glitterbeat)

Le nouvel album de la musicienne sud-coréenne Park Jiha, poursuit le travail débuté avec Communion, sorti en 2018, à la différence que Philos a été entièrement composé et joué par l’artiste.

Ici les instruments traditionnels continuent d’effacer les frontières entre les genres et les époques, donnant naissance à des espaces à la quiétude mouvementée, à l’image du titre Easy qui voit l’artiste libanaise Dima El Sayed lire un poème sur l’impossibilité de prendre les choses à la légère face aux menaces climatiques, aux guerres qui plombent la monde et aux déplacements de population.

Park Jiha livre un deuxième opus moins policé et plus engagé, où l’amour demande un investissement de tous les instants, livrant des mélodies enrobées de field recordings dissimulés en arrière plan, faisant ployer l’espace sous ses doigts et à travers son souffle, chargeant l’espace de notes pleines de mélancolie rêveuse, où la tristesse côtoie les instants de bonheur fugace. Un opus chargé d’émotions et de sensations à la beauté indescriptible. Magique.

Roland Torres

Sites: parkjiha.bandcamp.com / parkjiha.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.