Park Jiha

Park Jiha

Communion

(tak:til / Glitterbeat)

Moitié du duo [su:m], Park Jiha étonne avec son premier album solo Communion, plongée dans un monde singulier, où le souffle transporte avec lui des mélodies d’un autre temps, venues se perdre dans un présent aux liens flous et volatiles.

La musicienne explore les possibilités de divers instruments traditionnel coréens, tels que le piri (flûte en bambou), le saenghwang (cheng coréen), le yanggeum (forme de tympanon), accompagnée des musiciens John Bell (vibraphone) et Kim Oki (calrinette basse et saxophone), le tout pour un album qui s’affranchit des genres sans complexe, créant son propre langage et ses propres règles, entre minimalisme, pour le coté épuré, et jazz, pour l’approche libre et décomplexée.

Communion porte en lui une dimension sereine qui apaise les sens, tout en tenant éveillé une partie profonde de notre cortex, apportant concentration et méditation, sens du geste et précision harmonique. Park Jiha enfonce en grand les portes de la musique expérimentale, tout en jouant au bord de frontières accrocheuses à l’immédiateté presque pop. Le trio compose une musique à l’avant-gardisme bluffant, tout en employant des instruments traditionnels au passé chargé d’histoire(s), ouvrant une faille spatio-temporelle à la volupté subjuguante. Sublime.

Roland Torres

Site : parkjiha.com

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.