Verset Zero

Verset Zero

Ultimum Offerens

(Clan Destine Records)

La noirceur fait partie intégrante de notre existence. Lorsque la nuit tombe ou que l’on se sent arrivé au bout du rouleau, Que nos pulsions animales tentent de prendre le dessus et nous faire commettre l’irrémédiable.

Verset Zero restitue à merveille ce qu’il travaille depuis ses débuts. Une recherche de l’ultime et du profond, touchant presqu’au mystique, de par sa profession de foi, celle de créer des climats anxiogènes aux limites de l’humain/inhumain.

Ultimum Offerens ouvre à lui seul des portes que l’on voyait poindre du fond du tunnel, à coups de taches sombres et de crasse électronique infestée de parasites et de beauté corrosive qui vous prend aux tripes et vous retourne le cerveau.

Verset Zero commet le crime de produire l’album parfait, celui qui colle les neurones aux enceintes et vous fait lécher le bout de ses saillies rythmiques. Un opéra spatial pris par le chaos sismique. Un opus d’une intensité viscérale qui fait partir dans des contrées aux paysages cachés et inenvisagées. VITAL.

Roland Torres

Site : bandcamp.com/versetzero/wishlist

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.