Jemh Circs

Jemh Circs

(untitled) Kingdom

(Cellule 75)

Marc Richter (Black To Comm) revient avec un deuxième album sous son pseudo Jemh Circs, revisitant des débris de pop piochés sur Youtube et déconstruits / reconstruits sous forme de chaos maitrisé.

Difficile de savoir quels sont les titres qu’il a été sampler, tant ceux-ci sont morcelés et montés à la manière de puzzles frémissants, où les beats viennent se fracasser contre des parois synthétiques aux enveloppes expérimentales.

(untitled) Kingdom demande une certaine concentration pour tenter de s’approprier chaque parcelle déposée les unes derrière les autres, formant un ensemble cohérent à la carapace cérébrale au bord du déséquilibre, à coups d’enchevêtrements tumultueux.

Il y a pourtant une certaine logique dans ce qui ressemble de prime abord à un foutoir sans nom, guidé par des nappes de synthés servant de liant. Jemh Circs redonne vie à des éclats oubliés sur la toile, pour leur offrir la possibilité de renaitre de leurs cendres et venir semer une zizanie auditive aux allures spectrales, sursauts inespérés et inattendus d’une future pop hantée et compulsive. Bribes de boucles superposées et réagencées à travers un module de synthèse granulaire, perdues dans un tourbillon d’émotions à la convalescence cathartique. Impressionnant.

Roland Torres

Site : soundcloud.com/blacktocomm

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.