Dizzee Rascal

Dizzee Rascal

Raskit

(Dirtee Stank / Island)

S’il est l’une figures incontournables du grime aux cotés de Wiley ou Skepta, Dizzee Rascal s’était quelque peu perdu ces dernières années, à vouloir sortir des albums fortement controversés de par leurs qualités musicales, fricotant avec l’EDM et la pop, oubliant au passage de livrer le meilleur de lui même.

Avec Raskit et porté par un renouveau du grime, Dizzee Rascal revient à ses fondamentaux, soit des beats énervés sur lesquels son verbe aiguisé nous rappelle à quel point il fait parti des chroniqueurs de son époque les plus épatants, appuyé par une production, qui si elle n’arrive pas à la hauteur de son premier album Boy In Da Corner, primé du Mercury Prize en 2003, renoue avec la tradition du hip hop typiquement british.

Bien que plombé par quelques titres dispensables, Raskit se place comme un album que l’on attendait plus de son auteur, résonnant de manière profondément urbaine et gainé de gimmicks revigorants. Dizzee Rascal nous entraine de nouveau avec lui dans les ruelles qui l’ont tant inspirées, ne cherchant plus à sortir des tubes capables de se hisser en haut des charts, mais se réconciliant avec ses débuts plus undergrounds. Dizzee est de retour in da place !

Roland Torres

Site : raskit.co.uk

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s