K. Reinshagen

K. Reinshagen

Dominati Symbols

(Opal Tapes)

C’est au fondateur du très pointu label Nostilevo de sortir un EP sur le non moins tranchant et avant-gardiste Opal Tapes.

Chez K. Reinshagen la musique est une affaire de brulure auditive, créant des zones inconfortables où les pulsations sont faites de rebonds et d’indus saturée, de noise souterraine et de réverbes marécageuses, desquelles émergent des mélodies malades pleines de distortions abrasives.

Lorsque les rythmiques s’emballent c’est pour donner naissance à une EBM défoncée, gorgée de déviances et de dispersions hypnotiques, auréolées de paranoïa mettant à nu des atmosphères anxiogènes et étouffantes faites autour de métal en fusion et de bruitages aux frottements agressifs.

En quatre titres, K. Reinshagen secoue nos tympans, nous plongeant dans un monde chaotique aux dérives incontrôlables. Perturbant.

Roland Torres

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s