Andy Stott

Andy Stott

Too Many Voices

(Modern Love)

Chez Andy Stott, tout semble prendre des allures de paradigme, nous entrainant dans un monde aux frontières délimitées avant de nous faire basculer dans un autre, aux démarcations floutées, où tout se désintègre au contact de dégoulinures suffocantes.

Too Many Voices une fois encore, surprend de par la tournure imposée dès les premières mesures, clignant fortement des yeux du coté d’Arca sur Waiting For You et Butterflies, avant de bifurquer vers un ailleurs anxiogène où post-dubstep et avant-garde se muent en R&B mutant et poisseux. Appuyé une nouvelle fois par les vocaux d’Allison Skidmore, Andy Stott joue avec les légères dissonances perturbatrices et les rythmiques syncopées, élaborant un monde évanescent aux sols argileux et sables mouvants, empreints d’étrangeté et de futurisme sensuel.

Too Many Voices n’est pas un album de plus dans la discographie de l’artiste britannique, mais bien un véritable pas en avant, nourri de ses chemins de traverses aux cotés de Miles Witthaker (moitié de Demdike Stare) sur leur projet Millie & Andrea, aux aspérités expérimentales tranchantes baignées de douceur envoutante, aux équilibres fragiles et contentions élastiques. Andy Stott continue de polir la matière pour en extraire une substance hypnotiques aux vertus happantes. Somptueux.

Roland Torres

Site : soundcloud.com/modernlove

Andy Stott

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s