Jenny Hval

Jenny Hval

Apocalypse, Girl

(Sacred Bones)

L’artiste norvégienne Jenny Hval continue sa croisée en solitaire sur les terres de l’existentialisme, entre experimental et weird pop, repoussant toujours les limites du questionnement sur l’individu, la normalité, la religion ou le sexe, au service d’un univers singulier qui se permet des échappées vertigineuses sur des paysages à la poésie lunaire. Traversé de courants nuageux et d’esquisses ambient, Apocalypse, Girl, se nourrit de liberté héritée des années 60, pour transgresser la création et engendrer un album aux croisements de l’onrisime et de la philosophie, tout en injectant une dose de pop accrocheuse, insoupçonnable chez elle il y en encore quelques années, où la solitude face à l’immensité se mue en élément moteur. Entre prose parlée et chants diaphanes, Jenny Hval continue d’élargir son univers à des territoires toujours plus mouvants, abattant les murs entre intectualisation et émotion pure, emprunt d’élégance flottante et de légèreté gravitationnelle majestueuse, donnant à penser autant qu’à ressentir. Très fortement recommandé.

Roland Torres

Site : jennyhval.com

jennyhval

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s