Portico

Portico

Living Fields

(Ninja Tune)

Changement de nom pour Portico Quartet qui s’est transformé en Portico tout court, délaissant leur electro jazz des débuts pour se muer en entité minimal pop enrobée de dorures bass music. Appuyé par les voix de Joe Newman (Alt-J), Jamie Woon et Jono McCleery, qui se partagent équitablement les 9 tracks de Living Fields, la formation élabore une musique au groove subtile et aux mélodies fragiles, aux confluences de James Blake, Groeni, Stubborn Heart ou The Acid, construisant des ambiances urbaines à la poésie suspendue. Le virage opéré, suite au départ de leur batteur, est des plus convaincants, délaissant les territoires d’une musique plus traditionnelle pour s’immerger vers un pan plus electronique et nettement plus en phase avec la production d’aujourd’hui, où les nappes de synthés dessinent des tapis de velours sous des cieux de rythmiques moelleuses aux allures d’incantations divines. On n’est pas sans penser parfois, aux envolées solos de Thom Yorke, de par cette façon de naviguer sur les eaux d’un post-dubstep brumeux, enveloppé de mélancolie nuageuse et de tristesse neo-soul à fleur de peau. Sous des atours foncièrement minimaux, la musique de Portico captive de bout en bout, avec ses basses profondes et ses tempos ralentis, sur lesquels les voix prennent le temps de nous scier l’âme en deux et de nous faire partir vers des sphères lointaines à la luminescence ensorcelante. Magique.

Roland Torres

Sites : www.portico.co.uk / soundcloud.com/portico_music

portico

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s