Kerridge

Kerridge

Always Offended Never Offended

(Contort Records)

Si le monde semble sombrer chaque jour un peu plus du coté des forces obscures, Samuel Kerridge auteur du sublime album, A Fallen Empire, sorti l’année dernière sur Downwards, en est l’un des plus intenses prédicateurs. Avec son nouvel opus, Always Offended Never Offended, au titre en forme de caisse de résonance aux événements récents sur l’Hexagone, Kerridge enfonce le clou, batissant une musique sombre et extrême aux tempos ralentis, structures de death techno noircies jusqu’à la moelle. C’est sur son label, Contort, fondé aux cotés de sa femme Hayley, que l’artiste britannique sort ce concentré d’écorchure mécanique, où chaque élément racle jusqu’au sang les moindres recoins de nos neurones, jetant un parterre de viscères brûlantes sur des chaires cramoisies, hantées par des voix d’outre-tombe aux échos lointains. Expérimental de bout en bout, Always Offended Never Offended, est une oeuvre physique à la force surhumaine, pont Lovecraftien vers un ailleurs banni, monde souterrain aux extensions diaboliques. Kerridge sculpte le noir jusqu’à le rendre profond, tiraille l’âme vers des bas-fonds étouffants aux halos anxiogènes. Un disque jusqu’au boutiste qui ne connait en aucune manière, le mot concession. Vital.

Roland Torres

Sites : soundcloud.com/samuelkerridgedrenchedindistortion.tumblr.com

kerridge_2

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s