Copeland

Copeland

Because I’m Worth It

(Self-released)

copeland

Moitié des obscurs Hype Williams aux cotés de Dean Blunt, dont l’album solo The Redeemer sorti en 2013 en avait laissé plus d’un le carreau, c’est au tour d’Inga Copeland de sortir son premier effort auto-produit, histoire de persévérer dans la veine DIY et de n’avoir de compte à rendre à personne. Because I’m Worth It est une plongée dans la musique pour clubs aux ambiances obscures et asphyxiantes, où les rythmiques tournent au ralenti sur des productions décharnées au minimalisme hypnotique, puisant ses racine dans une forme d’experimental electro au groove bancal gorgée de mélodies hantées, où le footwork et le post dubstep jouent au ping pong en cachette dans des recoins salement déglingués. Copeland  maitrise parfaitement l’art du mystère sur Because I’m Worth It, empruntant un chemin pour en changer sur le track suivant, brouillant les pistes sur ses véritables démons intérieurs, capable de composer des mélodies rêveuses, Fit1, ou de briser les tympans à coups de larsen pointillistes, Faith OG X. Il y a du Leslie Winer chez Inga Copeland, de par l’utilisation de sonorités dub et par son approche nocturne de bout du monde, matiné de virages viscéraux à la Actress présent sur l’hypnotique Advice To Young Girls. Vital.

Roland Torres

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s