Blackmail

Blackmail

Bones

(Yuk-Fü Records)

blackmail-bonesC’est l’album que l’on attend d’entendre depuis des lustres. Un truc sale, rugueux rageur, rock, malade, electro, hypnotique, cathartique… en résumé, un fucking opus qui vous retourne les sens sans prendre de pincettes. Composé de Stéphane Bodin (Married Monk, Bosco, Prototypes), Sylvain Levene (This Is Pop, Beatmark) et François Marché (Bosco, Prototypes), Blackmail  déboite sa race avec son mélange de férocité sourde, qui convoque Alan Vega au chevet d’un Iggy Pop (période Raw Power) nourri au weird electro, tombés dans un bain de Fad Gadget futuriste, le tout matiné de krautrock viscéral. Bones peut se la péter avec sa production squelettique qui tord les boyaux aux claviers en demande de coups de fouets sensuels. C’est beau comme une explosion orgamisque. Ca vous parcourt l’échine en vous laissant un goût de j’en veux encore. Blackmail joue dans la cour des grands avec leur Bones plein de chair et sang, de stupre et de fornication mélodique. Dancefloor jusqu’au bout des ondes, Bones vous éviscéra les tympans avec une noirceur lumineuse. Putain que c’est bon. VITAL !

Roland Torres

3 réflexions sur “Blackmail

  1. Pingback: Sound Selekta 10 | silenceandsound

  2. Pingback: Blackmail | SilenceAndSound

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.