Ra Ra Riot

Ra Ra Riot

Beta Love

(Arts & Crafts / La Baleine)

RaRaRiotBetaLove1500px300dpiRGBPas toujours facile, pour un groupe qui voit sa notoriété se construire autour d’un certain type de musique, de changer de cap sans y laisser des plumes. C’est le cas du groupe new-yorkais Ra Ra Riot qui a décidé d’abandonner l’indie pop de ses débuts, Rhumb Line, gorgée de cordes et de violoncelles entrelacés de guitares trépidantes, pour virer en formation electro pop eighties sautillante, tous claviers et boites à rythmes en avant. Si la formule peut séduire l’espace d’un titre, Is It Too Much, elle renvoie trop souvent à une course au tube facile et cheesy, à l’image de Angel Please, qui n’est pas sans évoquer un Dexy’s Midnight Runners de supermarché, et que dire de titres comme Binary Mind, Beta Love ou That Much, semblant destinés à des collège radios pour teenagers boutonneux. Ra Ra Riot s’est planté en beauté, mais on saluera tout de même la prise de risque extrême forcée, certainement liée au départ de la violoniste du groupe, en cours de route. S’il avait été composé par des novices, Beta Love aurait prêté à sourire, mais par Ra Ra Riot

Roland Torres

Sites : rarariot.com

soundcloud.com/rarariot

Une réflexion sur “Ra Ra Riot

  1. Pingback: Sound Selekta 9 | silenceandsound

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.