Dødsmaskin

Dødsmaskin

herremoral | slavemoral

(Ant-Zen)

Inspiré par les écrits de Friedrich Nietzsche sur La Morale du Maitre et de l’Esclave, Dødsmaskin livre un opus aussi intense que la pensée du philosophe, version noise industrielle, où les salves métalliques et les vrombissements sont le reflet de notre monde en dislocation.

Le duo norvégien livre un opus tout en puissance tellurique, construit à coups de marteaux et d’enclumes, entrecoupé d’instants de répits en forme de rédemption.

Les atmosphères corrosives libèrent des gazs toxiques à la brutalité irascible, entrainant tout signe de vie dans un trépas infernal aux feux éternels.

On est pas sans penser parfois à certains penchants electro-bruitistes de The Body, avec ils partagent le même goût pour les climats sombres enrobés de radicalité terroriste et d’animalité féroce.

Les crissements sont capables de se muer en avalanches sonores, véritables tsunamis oppressants, à la dangerosité immédiate. Vital.

Roland Torres

Site: ant-zen.bandcamp.com/album/herremoral-slavemoral

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.