DARJA KAZIMIRA

DARJA KAZIMIRA

Medea Forgives Jason

(Cyclic Law)

Puisant son inspiration dans le mythe de Médée, du dramaturge Euripide, Medea Forgives Jason de DARJA KAZIMIRA est une œuvre où le sacré se mue en ombres rampantes, longeant des murs de sensations aspirantes.

Les chants tournoient au dessus de paysages désolés, cherchant à perdre le voyageur dans des marécages mélodiques à la beauté désolée.

La tristesse et la douleur traversent chaque titre, matière humaine cherchant à modeler des guerriers de l’au–delà, prêts à venir frapper de leur étrangeté, des corps fatigués par la quête d’un trésor chargé de trahison et de mort.

La lumière que laisse planer DARJA KAZIMIRA, est habitée d’une souffrance profonde, naviguant dans les cavités d’âmes emprisonnées, transe d’une ensorceleuse fuyant la cupidité d’hommes en morceaux pour se terrer dans des espaces plus hospitaliers. Envoutant.

Roland Torres

Site: cycliclaw.bandcamp.com/album/medea-forgives-jason

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.