Micha Seidenberg

Micha Seidenberg

replicare

(Zamzamrec)

La musique de Micha Seidenberg est un langage métaphorique, portant en son centre l’alchimie du monde.

Avec replicare, l’espace se module en fonction de mouvements nés de nappes flottantes, se déplaçant dans des atmosphères brumeuses cherchant la lumière.

Micha Seidenberg sculpte l’étrangeté, crée des lieux en lien avec une dimension parallèle aux connections inexplicables, formes de rituels spirituels remplis de débris osseux et de messages spirites.

Si les trois premiers titres ont été composés pour accompagner des videos de l’artiste Valentina Pini, utilisant des sources électroniques, le track replicare qui donne son nom à l’EP, est une pièce pour cordes, interprétée par le New Music String Quartet, aux mouvements secs et énergiques, n’étant pas sans évoquer des nuées d’insectes tournoyant dans le ciel. Très fortement recommandé.

Roland Torres

Sites: zamzamrec.bandcamp.com/album/replicare / michaseidenberg.ch / www.valentinapini.ch

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.