Marina Rosenfeld

Marina Rosenfeld

Teenage Lontano

(Room40)

Réinterprétant librement l’oeuvre orchestrale Lontano, du compositeur György Ligeti, Marina Rosenfeld livre avec Teenage Lontano une version hantée, avec l’utilisation d’un choeur de 37 jeunes, les voix formant un ensemble assez mystérieux, traversé de zébrures et de sonorités électroniques en mouvement, lacérant l’ensemble pour lui conférer un aspect dystopique du plus bel effet.

On est constamment bousculé par le mélange de sons aux provenances incertaines, libérant l’espace pour nous offrir un instant de réflexion sur notre environnement profond.

Sur la deuxième pièce, roygbiv&b, les voix résonnent à l’image d’incantations perdues dans les profondeurs d’une mégapole aux ethnies multiples, croisement de cultures et de questionnements, où des bribes de soul voltigent pour se métamorphoser en battements mélodiques à l’intersection des genres, se perdant dans des limbes tournoyantes. Très fortement recommandé.

Roland Torres

Sites: room40.bandcamp.com/album/teenage-lontano / www.marinarosenfeld.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.