Porest

Porest

Cancer in the Soft Breeze

(Discrepant)

La musique de Mark Gergis aka Porest est un monde parallèle, une ode à la subversion et à l’engagement sonore, où les collages et les instruments se juxtaposent pour naviguer dans des eaux marécageuses.

Cancer in the Soft Breeze accumule les accidents de trajectoire, percutant des parois couvertes de reflets cauchemardesques, où les notes d’un jazz chill peuvent faire irruption d’un souterrain suintant.

Multicolores et sophistiquées, sauvageusement radieuses et parfois moléculaires, les mélodies s’immiscent entre chaque interstice, laissant remonter à la surface, l’esquisse d’un chaos ordonné à la poésie enchevêtrée dans des ronces lacérantes.

Les expérimentations de Porest sont l’apogée d’un artiste en phase avec les mouvements d’une société aux racines emmêlées, univers fait de world lumineuse et de grattements noise, de musique concrète et de halos blafards, de lumière aveuglante et de froideur monstrueuse, objet musical hanté de peurs et de joies, de questionnements et de non-réponses évidentes. Vital.

Roland Torres

Site: discrepant.bandcamp.com/album/cancer-in-the-soft-breeze

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.