Julius Eastman

Julius Eastman

Femenine

(Sub Rosa)

Julius Eastman fait partie de ces artistes dont l’immense talent de composition, n’aura été redécouvert que bien des années après sa disparition, en 1990 à l’âge de 49 ans.

Artiste provocateur de la scène minimaliste, militant contre le racisme et l’homophobie, il aura été mis de coté par John Cage, qui n’aura pas accepté l’interprétation de son œuvre Song Books.

Femenine est des rares œuvres qui aura survécu à sa vie tumultueuse et engagée. L’interprétation qu’en offrent l’Ensemble O restitue toute la subtilité de son approche musicale, chargée d ‘arythmies délicates et de poésie sensuelle.

Les quelques notes du vibraphone qui ouvrent Femenine servent de colonne vertébrale, les cuivres, cordes, voix et piano, venant se greffer aux mouvements incessants de cette lente litanie aux allures d’aller simple vers un Paradis perdu à la beauté stellaire.

Femenine est un voyage étourdissant dans les sphères d’un minimalisme faussement répétitif, résonnant prodigieusement avec notre besoin d’évasion et d’élégance. Vital.

Roland Torres

Site: subrosalabel.bandcamp.com/album/femenine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.