Drongo

Drongo

1

(Self-Released)

La Norvège est décidément l’un des pays les plus excitants musicalement de ces dernières années, avec des artistes en tous genres, à l’image de l’octet Drongo, dont le premier album sobrement intitulé 1, est une parfaite illustration.

Mélangeant allègrement krautrock, jazz, prog-rock, le tout auréolé d’électronique, Drongo tisse sa toile d’araignée sur chaque titre, appuyé par une énergie dévastatrice.

Les musiciens s’amusent à étirer les tracks, les faisant évoluer constamment dans des sphères psychédéliques, changeant de cap au milieu pour retomber sur leurs pattes.

On n’est pas sans penser à Jaga Jazzist ou Gong, avec qui ils partagent le goût pour les expérimentations et les cassures dans la continuité. Drongo éblouit par sa maitrise et sa puissance, développant un style bien personnel, capable de déviances et d’expérimentations toutes plus jouissives les unes que les autres.

Pour un premier album, c’est une véritable réussite. Une bonne grosse claque dans la gueule. Très fortement recommandé.

Roland Torres

Site: drongotheband.bandcamp.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.