Massaith

Massaith

4 · my inner demons speaks · chapter one

(Ant-Zen)

Anatoly Grinberg n’est pas un inconnu pour les amoureux de musiques électroniques. C’est de nouveau sous le pseudo de Massaith qu’il revient, avec un album qui fait appel aux expériences extrêmes et à la radicalité intérieure enflammée.

4 · my inner demons speaks · chapter one est une descente en enfer, un voyage en terres hostiles où chaque nappe déborde de poussière noise et de larmes industrielles.

Les nuées d’ambient traversent des cataclysmes souterrains pour vrombir sur des parterres de nature métallique. Massaith retient les tensions tout en laissant une certaine érosion se poser sur chaque titre, véritable champ de bataille d’énergies expansives et d’infrabasses prêtes à se muer en armes sanglantes à la rudesse dénudée.

Les ondes sombres errent dans les profondeurs d’un monde décharné, cherchant à escalader des structures en équilibre pour toucher les rayons d’une lumière, noire comme les entrailles de la terre. Implacable.

Roland Torres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.