Lustmord + Nicolas Horvath

Lustmord + Nicolas Horvath

The Fall / Dennis Johnson’s November Deconstructed

(Sub Rosa)

Il n’est jamais aisé de s’attaquer à une oeuvre qui a fait l’histoire, même lorsque l’on est soi-même un artiste emblématique. Pourtant, c’est que réussissent parfaitement Lustmord, précurseur du dark ambient et le compositeur et pianiste Nicolas Horvath, véritable électron libre.

Le duo s’est accaparé de November, composé en 1959 par Dennis Johnson, considéré comme la première oeuvre minimaliste, qui influencera par la suite La Monte Young et son oeuvre culte The Well-Tuned Piano, la transposant avec force dans un XXIème siècle chargé de tensions et d’énergies en suspens.

La proposition de Lustmord + Nicolas Horvath est une réduction de l’oeuvre originale, dont la durée dépassait les cinq heures, alors que The Fall avoisine les 66 minutes. Mais cette concentration du temps est aussi une façon de combler les vides, de reconstruire et de s’approprier une pièce symbolique pour l’ancrer dans notre époque aux résonances troublantes. Une oeuvre dénudée à la force ensorcelante.

Roland Torres

Sites: www.lustmord.com / www.nicolashorvath.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.