Lizzy Young

Lizzy Young

Coocoo Banana

(GFY)

Exilée à New-York depuis une dizaine années, la française Lizzy Young sort un premier album de pop bricolée, naviguant entre Nouvelle Vague, Yé Yé et DIY 80’s.

Les sonorités brutes confèrent à Coocoo Banana un charme naïf à la fraicheur enivrante, cataplasme spongieux de mélancolisme urbain. On est captivé par cette voix presque monotone prise entre chant limité et parlé accentué, qui n’est pas sans évoquer l’esprit new wave et post punk des débuts, appuyée par une production qui sent bon le homemade.

Les sons de synthés à peine trafiqués se chargent de créer des atmosphères intimistes, chargés de distanciation et d’une certaine froideur amicale. Lizzy Young caresse nos sens avec ce qu’il faut de personnalité désabusée et de laxisme sans se prendre au sérieux, brule les déviances pour faire bouger habilement les corps, plantant son couteau mélodique avec une innocence toute criminelle. Très fortement recommandé.

Roland Torres

Site: lizzyyoung.bandcamp.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.