clipping.

Clipping.

Visions Of Bodies Being Burned

(Sub Pop)

Si l’horrorcore reste pour moi profondément associé à Gravediggaz, clipping. en livre une version reliftée avec ce deuxième volet du dyptique inauguré via leur précédent album There Existed An Addiction To Blood.

Le trio reprend les références aux films d’horreur, leur offrant des habits d’étrangeté et de déviance ancrés dans le XXIème siècle. Le flow de Daveed Diggs fait des merveilles, capable d’accélérations dignes d’Usain Bolt, appuyé par la production phénoménale William Hutson et Jonathan Snipes, bâtisseurs d’ambiances sonores futuristes.

Visions Of Bodies Being Burned est du hip hop pour amoureux d’expérimentations et de pulsations urbaines échappées de laboratoires clandestins, de torsions anxiogènes à la noirceur rampante et profondément jubilatoire pour tous ceux qui recherchent un projet abouti d’un bout à l’autre, entrainant le hip hop sur le terrain de la science-fiction. En résumé un album qui ne ressemble à rien d’autre. Du clipping. pur jus. Très fortement recommandé.

Roland Torres

Sites: clppng.bandcamp.com / www.clppng.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.