Alvin Curran

Alvin Curran

Inner Cities (performed by Gabriella Smart)

(Room40)

Disons le d’entrée de jeu, Inner Cities oeuvre composée par Alvin Curran entre 1993 et 2013, et interprétée par Gabriella Smart, est une expérience abrupte, une série de décharges capables de vous emporter très loin dans l’émotionnel ou de vous taper sur le système neveux.

Les motifs se suivent et ne se ressemblent pas, portant avec et en eux des instants d’existence et de beauté mouvementés, se drapant de notes en suspension ou d’énergie dévoreuse, de férocité et de naïveté.

La longueur des titres oscillant entre 3 et 53 minutes sont à l’image de cette oeuvre titanesque et presque effrayante de par sa portée sensitive, forte et sans concession, radicale et jusqu’au boutiste.

Chez Alvin Curran, le piano se transforme en prolongement de l’artiste, fusion exceptionnelle entre l’instrument et l’interprète, sublimement interprétée et vécue par Gabriella Smart qui nous entraine avec elle, dans un labyrinthe flirtant parfois avec la folie, le minimalisme ou le virtuose. Sublime.

Roland Torres

Sites: www.alvincurran.com / gabriellasmart.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.