Blakk Harbor

Blakk Harbor

A Modern Dialect

(Mille Plateaux)

Froid et métallique, moite et suintant, tels pourraient être les qualificatifs utilisés pour parler du deuxième album de l’artiste grec Blakk Harbor alias Angelos Liaros-Copola.

A Modern Dialect aime jouer avec la lenteur des nappes, laissant les rythmes rentrer dans la danse pour nous entrainer dans un tourbillon d’assauts technoïdes, poussant les cadences à se prendre les pieds dans des plaques de fer rongées par la rouille et prêtes à tout faire voler en éclats, avant de redescendre et de se rouler dans des cuves d’huile bouillante.

A Modern Dialect est taillé dans un matériau brut, sculpté dans un coin d’hangar désaffecté, attendant de pulvériser sa giclée de sonorités industrielles.

Blakk Harbor retient les chevaux, bride l’auditeur en lui maintenant la tête sous l’eau, injecte dans l’atmosphère des bribes de grésillements tournoyants, aux allures d’insectes menaçants. Le monde dans sa grande désolation glisse et rampe entre les sillons, oublie sa mélancolie et se hisse sur les hauteurs de montagnes glacées, dévastées par le déni. Implacable.

Roland Torres

Site: blakkharbor.bandcamp.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.