Kelly Lee Owens

Kelly Lee Owens

Inner Song

(Smalltown Supersound)

La galloise Kelly Lee Owens prolonge l’idée développée sur son premier album, celui de concilier mélodies pop et dancefloor exigeant, auréolé de sonorités froides flottant à travers des secousses de vent chaud.

Inner Song allie les contrastes, aime lancer des loops pour les faire basculer vers des zones plus mouvantes, catapulte les rythmes sur des tapis de synthés toujours désireux de faire fondre la glace.

La voix susurrée de Kelly Lee Owens insuffle à l’ensemble une part de sensualité, contrebalançant la dureté minimaliste de certains tracks comme Melt!.

Moins expérimental dans son approche et plus axé pop électronique, Inner Song n’en demeure pas moins un album attrayant, de par sa capacité à composer des tracks à la beauté envoutante, tiraillés parfois entre des forces contraires, injectant imprévisibilité et surprise au sein même de ses structures. Sa reprise instrumentale du titre Weird Fishes / Arpeggi de Radiohead en ouverture de l’album, en est une belle démonstration.

Un opus habité de contre-pieds et de mélodies attractives, d’embuscades et de beauté presque spirituelle, à l’image de Corner Of My Sky qui voit la participation toute en poésie de la légende John Cale. Très fortement recommandé.

Roland Torres

Site: kellyleeowens.bandcamp.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.