Martina Claussen

Martina Claussen

Verwoben

(Forwind)

L’artiste autrichienne Martina Claussen aime brouiller les pistes, superposant field recordings et vocaux déportés vers des instants floutés, manipulant la matière pour l’étirer sur des plaques de verre à la froideur fascinante.

Verwoben, son premier album, est une de ces oeuvres qui vous transporte à travers l’espace, transperçant votre enveloppe charnelle de caresses glaciales à la beauté sombre.

Les atmosphères ambient se muent en brumes parasites, serpentant dans des cavités inquiétantes. La moiteur est omniprésente, capable de se transformer en voix fantomatique, murmurant des mots issus d’un langage parvenu des profondeurs de l’univers.

Martina Claussen hypnotise l’auditeur, l’enchaine à des vibrations expérimentales habitées de substances électro-acoustiques, odyssée hantée sur la piste de Dieux déchus à la recherche de rédemption. Superbe.

Roland Torres 

Site: martinaclaussen.at

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.