Lee Yi

Lee Yi

Sorrow’s Self-Portrait

(Rottenman Editions)

Si la musique est le reflet de l’âme, alors Sorrow’s Self-Portrait est un instantané lesté de tristesse, miroir d’un artiste chahuté par les reflets floutés de notre temps.

Lee Yi triture les sons et les pousse dans des zones inconfortables, où les saturations aquatiques traversent des filtres de noise flottante, créant des mélodies lointaines aux mouvements indéfinis.

On est happé par la mélancolie qui se dégage de chaque titre, chargés de perturbations métalliques et de bruits hérissés, de brouillards opaques et de densité sombre.

Lee Yi nous emporte avec lui sur les rives du Styx, histoire de contempler le temps qui passe et ses déchirures, incursion dans le néant et l’immensité abstraite qui nous entourent. Profond.

Roland Torres

Site: soundcloud.com/leeyiproject

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.