Kim Gordon

Kim Gordon

No Home Record

(Matador)

Du haut de ses 66 ans, Kim Gordon, membre la formation culte Sonic Youth, livre un premier album solo qui hisse la dame du coté des artistes incontournables de cette année 2019, avec un No Home Record qui tient la dragée haute aux jeunes générations, avec son mélange de noise rock incisif gorgé de touches expérimentales et de sonorités industrielles rapeuses.

Si la dame s’était faite discrète, en dehors du projet Body/Head aux cotés de Bill Nace, pour se consacrer pleinement aux arts audiovisuels, No Home Record est une véritable réussite, de par la faculté à s’inscrire dans notre époque, appuyée par la production démoniaque de Justin Raisen.

Kim Gordon surprend de par l’énergie déversée, proposant un univers dense et urbain, avec ses percussions corrosives, ses guitares noise mais pas trop, sa voix sexy aux intonations tripantes, composant des titres éclectiques à la puissance électro parfois punk.

Tout en restant résolument minimaliste, No Home Record condense une carrière riche en propositions, sans chercher à reproduire ce que l’on connaissait d’elle par le passé, mais bien en se renouvelant avec brio, alternant les ambiances et les tempos, les arrangements et les attitudes. Kim Gordon continue d’aller de l’avant sans regarder dans le rétroviseur, mais par le pare-brise grand ouvert devant elle. Superbe.

Roland Torres

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.