Gonzo

Gonzo

Ruído(s)

(Discrepant)

Si l’aventure Gonzo prend fin avec Ruído(s), Gonçalo F. Cardoso n’en a pas pour autant fini avec la musique. Ces dernières pistes, sous ce pseudo, sont le fruit de multiples field recordings et de collages, de sonorités vagues et de mélodies flottantes nous faisant pénétrer dans un Portugal imaginaire, bercé par des traditions ancestrales et des contes sans avenir.

Les racines sont multiples et les pistes nombreuses, mais aucune n’offre de clé pour ouvrir les portes de ces poésies abstraites, bercées par des zestes de voix et des textures caressantes.

Les bruits ne sont que l’idée que l’on se fait d’un pays baigné d’histoire(s) et de musiques, de fables et de découvertes passées, d’innovation futures et rythmes héritées de colonies lointaines. Une musique à la croisée du temps et des géographies. Un album explorateur. Epatant.

Roland Torres 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.