Leo Svirsky

Leo Svirsky

River Without Banks

(Unseen Worlds)

Le compositeur et pianiste Leo Svirsky dédie son nouvel album, River Without Banks, à celle qui fut sa professeure de piano, Irena Orlov, épouse du musicologue Henry Orlov qui écrivit sur les connections des musiques sacrées issues de cultures aussi diverses que les chants grégoriens, ragas indiens, gamelans indonésiens ou percussions africaines.

Sur River Without Banks on est emporté par les cascades de notes, créant une atmosphère transcendante et apaisante, aux volutes immersives, appuyées par l’utilisation de l’écho renforçant l’effet de présent amplifié.

Leo Svirsky conjugue approche minimaliste et multiplicité des jeux, alliant virtuosité et élévation sensorielle à coups de touches noires et blanches, entrainant l’auditeur sur des sphères classiques à la simplicité impactante, qui doivent autant à des artistes tels que Satie ou Lubomyr Melnyk. Une oeuvre bouleversante habillée de son plus simple apparat. Magique.

Roland Torres

Site: leosvirsky.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.