Ô Lake

Ô Lake

Refuge

(Patchrock / Night-Night Records)

Après avoir oeuvré au sein du groupe Fragments et en tant que The Last Morning Soundtrack, Sylvain Texier emprunte à un poème d’Alphonse de Lamartine, le pseudo de Ô Lake pour s’engager sur les terres d’un néo-classique minimal, saupoudré de cordes en apesanteur et d’arrangements électroniques lumineux.

Accompagné par David Harlé (violoncelle), Vincent Dormieu (alto) et Paul Rouger (violon), Ô Lake compose une musique pleine d’élégance qui sait merveilleusement faire le pont entre musique actuelle et classicisme, à l’image d’un Max Richter, avec qui on ne pourra s’empêcher de faire la comparaison.

Refuge allie merveilleusement instants de silence et notes en résonances, repli sur soi et implosions de sensations retranchées dans les profondeurs de la délicatesse, cheminant sur les arêtes de falaises balayées par le souffle incandescent de mélodies vaporeuses et hantées. Superbe.

Roland Torres

Site : olakemusic.bandcamp.com

 

Une réflexion sur “Ô Lake

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.