Ipek Gorgun

Ipek Gorgun

Ecce Homo

(Touch)

Avec son deuxième album Ecce Homo, l’artiste turc Ipek Gorgun nous invite à être les témoins d’une certaine forme d’humanité, à ressentir et inhaler l’espace sonore que développe chacun de ses 11 titres.

Il y a une certaine forme de contemplation dans Ecce Homo, traversée de secousses sidérurgiques et de noirceur électronique, prêtes à nous assaillir tout en gardant une certaine distance.

Les atmosphères flirtent avec une certaine idée de l’urbanité galopante qui envahit chaque jour un peu plus, les moindres recoins de notre planète. Les climats se font oppressants et anxiogènes, nous attrapant par la gorge afin de nous plonger la tête la première, dans une mare de bruits liquides et brumeux.

La nature a disparu pour laisser place à des vrombissements permanents et des stridences agressives, ne lâchant jamais la proie que nous sommes devenues sans forcément le désirer, de par notre propre volonté. Un album qui reflète merveilleusement l’état d’un monde en décomposition, prêt à imploser ne laissant derrière lui que poussière et néant. Intense et impitoyable

Roland Torres

Sites : www.ipekgorgun.com / soundcloud.com/ipekgorgun

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.