Control

Control

Blood Will Rain

(Ant-Zen)

Il y a des album qui demandent une certaine préparation psychologique pour en apprécier leur juste valeur, de par leur densité émotionnelle et leur haute teneur en violence sourde.

Avec Blood Will RainThomas Garrison aka Control ne ment pas sur le contenu. Les machines sont délestées de leur poids pour laisser libre court à leur viscéralité, explorant les méandres du chaos en version chute libre vers des gouffres gorgés de lave et de chaleur abrasive.

Tout en atmosphères industrielles ployant sous le poids d’un monde en liquéfaction, Blood Will Rain est le témoin d’instants délétères absorbés par les rebuts d’une société abandonnée aux laissés pour compte. Ici, la rédemption n’existe pas, elle est le signe des plus faibles. On doit s’affranchir de maux plus éprouvants les uns que les autres, pour atteindre les cimes de lendemain plus gris que noirs.

Control laisse ses machines prendre la main pour aller se fracasser sur des murs métalliques entourés de glace et et souffrance, d’obscurité rampante et de désolation tourmentée. Un opus tourmenté et sans concession. Flippant.

Roland Torres 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.