Resina

Resina

Traces

(130701 / FatCat)

En 2016, la violoncelliste polonaise Karolina Rec aka Resina faisait irruption avec un premier album au titre éponyme, qui la plaçait d’entrée comme une des artistes à suivre de très près. Avec Traces, elle confirme tous les espoirs que l’on avait placé en elle.

Traces dépasse les genres, de par sa volonté et son habileté à générer un nouveau style par lui même, où histoire et technologie se complémentarisent pour donner naissance à une musique qui s’octroie le privilège d’ouvrir en grand des portes, juste entrouvertes par d’autres.

Le sacré flirte avec l’expérimental qui tutoie le classique, organique et électronique mélangeant leurs disparités pour affronter l’immobilisme et le vaincre à coups d’archets et de vocaux éthérés, de pulsations aux stridences affutées et de boucles se déplaçant en souplesse sur des géographies soyeuses.

Resina fait briller la lumière, enrobe les sens de chair, offre au temps la possibilité de vriller et d’opérer des allers-retours rêveurs. Traces est à l’image de la Divine Comédie de Dante, un Paradis perdu d’émotions à fleur de peau et d’images cinématographiques tachées de viscéralité et de subtilité. Sublime.

Roland Torres 

Site : resina.bandcamp.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.