Shy Layers

Shy Layers

Midnight Marker

(Beats In Space)

C’est le genre d’album qui fait du bien dès les premières mesures, avec ses sonorités chill mais pas trop, ses mélodies baléariques sans être kitsch, ses rythmes doux et ses synthés sortis d’un autre temps.

Midnight Marker de JD Walsh alias Shy Layers, est un album au groove délicat, déployant des ambiances lumineuses qui empruntent autant à l’éthio-jazz qu’à Kraftwerk, de par l’utilisation de vocoders, à Arthur Russell qu’à la pop de Beach Boys passés dans une machine à masser délicatement le dos.

Shy Layers met en lumière ce que la musique oublie souvent ces derniers temps, des ondes positives détachées de notre époque, histoire de faire un break avec la dureté de notre espace quotidien.

Alternant titres instrumentaux et chantés, il allie merveilleusement sonorités organiques et électroniques, les faisant cohabiter dans un même champ d’action, où chaque élément trouve son sens et sa place, chaque instrument déployant une source de rythmes aux allures de mélodies astrales. Un opus cotonneux baigné de douceur envoutante, aux vertus jubilatoires. Magique.

Roland Torres

Site : shylayers.bandcamp.com

 

 

.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.