Territoire

Territoire

Alix

(Humo)

C’est une histoire d’esclave que nous raconte Olivier Arson alias Territoire via son nouvel album Alix. Une histoire qui pourrait faire penser que ces temps sont effacés, mais qui malheureusement continuent à se pratiquer de nos jours.

Alix est une album sombre et étouffant, voire parfois effrayant, de par ses sonorités basses traversées de harsh imperceptible, calé entre les rythmes. Appuyé par la production impeccable d’Oscar Mulero, et la participation de David Sergeant (guitares), David Herrington (tuba) et Greg Gobel (clarinette), membres réguliers officiant avec Territoire, Alix frappe de plein fouet notre cortex avec ses ambiances anxiogènes peintes au noir charbon.

L’état d’esclavage est retranscris de manière quasi clinique, on peut en ressentir sa douleur et ses impressions, sa cicatrice indélébile au plus profond de nos entrailles. Territoire explore la face cachée de l’homme, celle qui aime torturer et exploiter le plus faible, jusqu’à le faire crever pour son propre profit.

Alix est un album de dark ambient viscéral qui retourne les tripes et crache une bile sanguinolente sur des sillons tachés de désespoir et d’abandon. Captivant.

Roland Torres

Site : trrtr.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.