East Man

East Man

Red, White & Zero

(Planet Mu)

Sautant d’un genre à l’autre avec une facilité assez déconcertante, Anthoney J. Hart alias Basic Rhythm ou Imaginary Forces, revient sous le pseudo d’East Man, avec un album aux sonorités urbaines envoutantes, enraciné dans un grime décharné qui casse les rythmes sur le dos de traders à l’échine déchirée.

Red, White & Zero est un pur opus de grime, ce hip hop anglais qui fait danser les morts sur des terrains vagues et accidentés par la misère, qui glisse entre les dents en plombs pour forniquer avec les ombres de lendemains sans futur.

East Man s’en donne à coeur joie pour offrir à ses invités, Saint P, Darkos Strife, Killa P, Irah, Eklipse, KwamLyrical Strally, les espaces nécessaires pour déposer leurs lyrics aux accents crus, empreints de réalité et d’observations au quotidien. Les kicks pulsent sous des tonnes de ferraille, alors que les synthés claquent sur des chapes de béton, dévoilant l’envers du décor, une Angleterre phantasmée au bord du vide et du chaos.

La force d’East Man est de composer des titres rugueux à la violence sourde, où expérimental et pulsations dancefloor flirtent avec un naturalisme futuriste, fait d’acier et d’os, de chair visqueuse et de poésie brutale. Oeuvre incontournable au minimalisme pointilleux, pour les férus de sonorités core à l’accroche incisive. Vital.

Roland Torres

Site : eastmanuk.bandcamp.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.