Luci

Luci

Church Of The White Devil, Vol. i

(Deathbomb Arc)

Dans le genre album de hip hop déjanté qui brise les cervicales, Church Of The White Devil, Vol. i de l’américain Luci, s’impose comme une des petites tueries du moment.

A coups de samples déraillants de chaque coté, on est pris dans une tourmente de rythmiques zigzaguant entre les mots agiles et énergiques de l’artiste, qui s’en donne à coeur joie pour nous faire perdre les pédales. A rapprocher de Death Grips, Danny Brown ou Clipping, de par son attitude punk hip hop expérimental, Luci maitrise parfaitement son sujet.

Avec ses 9 titres plus allumés les uns que les autres, Luci dégaine une armada de trouvailles, donnant vie à des atmosphères anxiogènes qui ne manquent pourtant pas d’humour et de cynisme, injectant dans ses morceaux des samples cassures qui rappellent la folie et la complexité de la pop culture cybernétique. Follement addictif, Church Of The White Devil, Vol. i, s’inscrit comme un des albums les plus dérangés et jouissif du genre. Un des artistes émergents à suivre de très près. Vital.

Roland Torres 

Site : screwtoothluci.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s