Patten

Patten

Requiem

(Warp)

Un titre, Requiem, qui résonne en écho avec le deuil de D, moitié de Patten avec A, suite au décès de son père. Un EP aux allures de constat d’un monde pris dans l’étau de la folie et des informations bouillonnantes et multiples, brouillants toute notion de repère.

Patten continue de créer des titres où la confusion dessine ses propres règles, chaos enfumé et instable secoué de perturbations hantées et de spectres haletants, où post-dubstep et indus entrent en collision avec fracas, laissant déborder chaque titre d’une matière visqueuse qui prend aux tripes, créant des zones de malaise sur lesquelles on danse avec l’impression de ressentir la fin du monde.

Requiem est un trou béant, une meurtrissure, un fatras de matière en ébullition ouvrant les portes de limbes en formation, pour une danse apocalyptique sur les ruines de civilisations fumantes. Patten est à l’image de Charon, le passeur de l’autre coté du fleuve. Un EP moderniste, faisant le lien entre passé et présent pour un futur brumeux, parsemé de brouillards et d’incertitudes, de flou et de densité asphyxiante. Sublime.

Roland Torres

Site : patttten.com

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s