John Matthias & Jay Auborn

John Matthias & Jay Auborn

Race To Zero

(Village Green Recording)

Si les tentatives de mélanger sonorités acoustiques et électroniques foisonnent par les temps qui courent, celle des artistes John Matthias et Jay Auborn soulève notre capacité à les distinguer et d’en apprécier leur juste valeur à travers Race To Zero.

Axant leur travail sur les possibilités qu’ouvrent aujourd’hui les superpositions et les propositions de variations, liées aux nouvelles technologies, John Matthias (collaborateur entre autres auprès de Radiohead et Coldcut) et Jay Auborn délimitent le terrain de leurs recherches autour du piano et des violons, qu’ils confrontent à différentes sources numériques, créant des terrains instables aux mélodies épurées qui flirtent avec une multitude de genres, du néo classicisme au jazz, tout en y imprégnant leur singulière vision.

L’autre particularité de Race To Zero, est de nous bousculer et de parfois nous perdre dans nos aptitudes à déceler l’organique de l’électronique, mixant brillamment les sources sonores au point de vite nous faire oublier que finalement tout cela n’a pas vraiment d’importance, du moment que la musique parle d’elle même.

Album foncièrement cinématographique, qui n’est pas sans rappeler un croisement entre les recherches soniques d’Amon Tobin et le Migration de Bonobo, Race To Zero est un opus puissamment évocateur, aux ambiances spasmodiques et vibrantes, habité de beauté renversante. Superbe.

Roland Torres

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s